Quand la faim justifie les moyens

Topo

Personne ne s’en rend compte, mais il existe toute une logistique d’approvisionnement et de redistribution des denrées auprès des gens les plus défavorisés de la société que l’on pourrait qualifier de logistique de la faim. En ce sens, l’organisme Moisson Québec récolte des denrées alimentaires auprès des supermarchés et les redistribue par la suite aux différentes banques alimentaires de la grande région de Québec dont bénéficient plus de 38 000 personnes chaque mois.

Vidéo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s